Sous-marin Ouessant

Mis sur cale en juin 1975, lançé le 23 octobre 1976, le sous-marin Ouessant a été admis au service actif le 23 juillet 1978. C'est le dernier d'une série de quatre sous-marins océaniques à propulsion diesel, construits à la DCN Cherbourg.

La TLD (Traversée de Longue Durée) du 5 mai au 5 juillet 1978 permis de poursuivre de nombreux essais et études. Sa première mission (Okoumé) du 17 janvier au 7 mai 1979 fut la première présentation d'un sous-marin français en Afrique depuis la guerre 39-45 et expérimentation de soutien par le BSL Rhône. L'Ouessant effectua également l'opération Kessel (4 janvier au 9 février 1982 avec départ sans préavis), la mission Achenar (27 février au 16 juillet 1984) en Océan Indien, ponctuée par des escales à Djibouti (IE avec soutien par le Rhône), Karachi et Port Safaga et le franchissement en plongée du seuil de la mer Rouge (îles Hanish).

Du 31 juillet au 26 août 1985, l'opération Matisse, avec escale à Al Huceima (Maroc) avait pour but l'expérimentation d'un système d'écoute très basse fréquence (ETBF), qui permis l'interception de 2 sous-marins nucléaires soviétiques.
L'opération Fusain, du 25 janvier au 1er mars 1991 (36 jours de mer dont 26 en plongée) représentait l'une des contributions des sous-marins français à la guerre du Golfe et valut au Ouessant un témoignage de satisfaction du Chef d'Etat-Major de la Marine.


Le sous-marin Ouessant au Havre (juillet 99)

D'autres déploiements furent programmés, dont celui aux Canaries en 1994 (évaluation du sonar DSUV 62A) et le dernier en Méditerranée du 6 mars au 14 mai 2000. Il y eut aussi de nombreuses missions de renseignement et d'interceptions ou encore des actions insolites comme l'assistance à un cargo à la dérive à quelques nautiques d'Ar-Men en 1991.

Le sous-marin Ouessant, dernier sous-marin à propulsion classique (diesel-électrique) de la Marine, a été retiré du service actif le 13 juillet 2001, après 23 ans de service, au cours desquels le submersible aura effectué 33 637 heures de plongée et parcouru 338 681 nautiques.

Placé sous cocon, il est réactivé en 2005, après une IPER à Brest, et il est prêté à la marine malaysienne. Celle-ci, qui a achetée deux sous-marins type Scorpène au consortium DCN/IZAR, l'utilisera pour son entraînement. Le contrat de « renaissance », signé le 28 décembre 2002, entre en vigueur le 30 octobre 2003. Les travaux nécessaire à la remise en fonction du sous-marin débute le 17 novembre 2003. Quand à la formation à bord des sous-mariniers malais, elle s'étale du 21 novembre 2005 jusqu'en 2009.

Le Ouessant est mis en réserve le 1er août 2009, sous la responsabilité de DCNS, en vue de sa prise en charge par la base navale de Brest. Après sa condamnation, la coque est destinée à être cédée à la Malaisie qui veut en faire un musée.

Pour en savoir plus :
Les caractéristiques principales
Histoire et actualités du bâtiment
Thêmes généraux sur les sous-marins
Une collection de photos
Les sous-marins du type Agosta :
. Nom Sur cale Lancé En service Désarmé
S620 - Agosta
10/11/1972
19/10/1974
28/07/1977
28/10/1997
S621 - Bévéziers
17/05/1973
14/06/1975
27/09/1977
03/04/1998
S622 - La Praya
1974
15/05/1976
09/03/1978
01/07/2000
S623 - Ouessant
1974
23/10/1976
23/07/1978
13/07/2001
Les commandants du sous-marin Ouessant
Capitaine de corvette Lionel Le Gal de Kerangal 14 mai 1977
Capitaine de corvette Charles Brecard 11 septembre 1978
Capitaine de corvette Cuny 7 septembre 1979
Capitaine de corvette Bernard Brun 3 septembre 1980
Capitaine de corvette Denis Pigeaud 8 juillet 1981
Capitaine de corvette Van Huffel 16 juillet 1982
Capitaine de corvette Jean Dufourcq 2 novembre 1984
Capitaine de corvette Dominique Bazin 22 novembre 1985
Capitaine de frégate Leroux 20 mai 1987
Capitaine de corvette Frenais de Coutard 6 décembre 1989
Capitaine de corvette Pierre Olivier 22 juillet 1991
Capitaine de corvette Giraud-Claude Lafontaine 1er juin 1993
Capitaine de corvette Patrice Beuscher 19 février 1996
Capitaine de corvette Philippe Wadbled 7 avril 1997(*)
Capitaine de corvette Jean Magne 16 mars 1999
Capitaine de corvette Philippe Laurent 28 août 2000
(*) Date du décret. La date de prise de commandement est inconnue.

Jean-Michel Roche pour Net-Marine © 2011. Copie et usage : cf. droits d'utilisation.


[Sommaire Net-Marine]