Le Groupe d'Action Sous-Marine

Le Groupe d'Action Sous-Marine (GASM) était composé de bâtiments de surface de haute mer destinés à mener des opérations de maîtrise de l'espace maritime en apportant une haute compétence spécifique en lutte sous la mer.

Il rassemblait à Brest des frégates spécialisées dans la lutte anti-sous-marins (ASM) et des avisos, plus orientés vers la lutte sous la mer par petits fonds.

Les bâtiments du GASM avaient pour vocation particulière d'intervenir dans le théâtre Atlantique. Ils assuraient comme mission première la sureté des SNLE (Sous-Marins Nucléaires Lanceurs d'Engins), lors de leur départ en patrouille, leur retour vers le port base, ainsi que pendant leurs périodes d'entraînement et d'essais.
Mais les bâtiments du GASM étaient également en mesure de renforcer, si nécessaire, la composante ASM des forces aéronavales déployées. A ce titre, ils ont pu intervenir en toute zone, au sein d'une force nationale, interalliée ou internationale.

Le GASM a été dissous en 1999, lors de l'unification des forces de surface. En effet, la Force d'Action Navale regroupe désormais la presque totalité des bâtiments de surface. Les bâtiments de l'ex-GASM forment désormais la composante brestoise de la FAN.


[Les Forces].[Sommaire Net-Marine]